Le décret Trump frappe de plein fouet la communauté scientifique

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Une abomination, une très, très mauvaise idée. » C’est en ces termes que John Holdren, physicien et conseiller scientifique de Barack Obama pendant huit ans, qualifie l’interdiction d’immigration prononcée par Donald Trump le 27 janvier contre sept pays à majorité musulmane accusés d’être « compromis avec le terrorisme » : l’Iran, l’Irak, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen.