Au Yémen, Ryad et Abou Dhabi piégés par leurs alliés sur le terrain

Par
L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, qui bombardent le Yémen depuis trois ans pour aider le gouvernement à vaincre ses ennemis houthis soutenus par l'Iran, se retrouvent aujourd'hui piégés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEHM, Yémen/DUBAI (Reuters) - L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, qui bombardent le Yémen depuis trois ans pour aider le gouvernement à vaincre ses ennemis houthis soutenus par l'Iran, se retrouvent aujourd'hui piégés.