Royaume-Uni: le grand malaise identitaire des Anglais

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

ils refusent depuis des siècles de reconnaitre notre génie national

Incroyable, n'est-il pas?

Dingue...

On peut quand même citer quelques contre-exemples d'anglais qui ont acquis la nationalité française: un ancien collègue de mon épouse qui a décidé de vivre en France jusqu'à la fin de ses jours) l'a fait il y a une vingtaine d'années par reconnaissance pour la qualité de nos services publics (c'était une autre époque...)

 

 

 

 

Sans oublier ceux qui victimes du tatcherisme venaient en France bénéficier du RMI. L'angleterre devrait nous être reconnaissante d'avoir traité le social qui les abandonnait alors et qu'elle n'assumait plus sa misère.

Outre le vieux stilton et le Yorkshire pudding, il reste quand même une spécificitè anglaise: celle, disons, de cette série très attachante, "Inspecteur Barnaby".

J'avais lu en 2006, un livre de Philippe Auclair, correspondant au Royaume Uni de Marianne.Ce livre, intitulé, " Le Royaume enchanté de Tony Blair, " décrivait un pays bien plus en difficultés, écnomiques et sociales, que le notre.

Depuis, plus rien, aucune étude sérieuse sur l'état de La Grande Bretagne. Cela m'a toujours intrigé, pourquoi donc cacher la réalité ?

Vous me direr que l'on nous vante le modèle Allemand, qui est loin d'en être un, quand on lit certains articles de presse. Mais sur nos amis Anglais, rien !

J'aimerais savoir si la société néolibérale de Madame Thatcher se porte mieux que la notre ?

Aux Etats Unis de Monsieur Reegan, on sait. Quand dans une démocratie la moitè du corps électoral ne se rend pas aux urnes, c'est que ladite démocratie va mal, enfin, pas pour tout le monde, évidemment.

Disons que oui sur papier le Royaume Uni va mieux quand on regarde juste les chiffres de la croissance mais la realite est tout autre... La croissance ne fait pas tout ! Je dirais que ca depend de quel cote on se trouve. La classe moyenne au Royaume-Uni est vraiment tres mal en point (pire qu'en France a mon humble avis).

Meme si la situation est legerement pire qu'en France, les gens s'en sortent encore un peu. Pour l'Allemagne, par contre la situation est vraiment catastrophique je dirais, bien pire que le Royaume-Uni et la France. la politique economique de court-terme de nivellement vers le bas pour faire monter les benefices va bientot toucher sa fin. Le climat social est vraiment explosif en Allemagne (d'ailleurs, il y a quelques bon articles de mediapart a ce sujet).

Disons qu'il faut eviter de regarder uniquement le chiffre de la croissance (qui n'est representatif de grand chose) et regarder un peu autour !

 

VOus oubliez Downton Abbey ;-)

 

Quelle part de l'économie anglaise repose sur la production et quelle part uniquement sur les manipualtions financières à la City ? 

  • Nouveau
  • 03/04/2015 12:05
  • Par

Vu que c'est un article anonyme enfin "la rédaction de Mediapart" j'en profite pour m'étonner qu'un article puisse être toujours sur le site mais interdit aux commentaires.

Bizarrement un article de Buisson, pardon de A Perraud.

Ce fut un pléonasme morphospsy.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 03/04/2015 13:51
  • Par

 

Vont-ils en arriver à douter de la City?

de la livre sterling?

 ou de la famille royale?

 

  • Nouveau
  • 05/04/2015 09:53
  • Par

J'essaye de prendre un peu de recul sur les dernières semaines de lecture de Mediapart.

Je constate (les faits toujours les faits) :

1 : que Plenel se permet de participer à un tribunal public sur Canal + dont le seul thème était " à bas Mélenchon"

2 : l'article de Arfi/Perraud sur Mélenchon

3 : l'article du Chef Bonnet défendant Arfi/Perraud

4 : la censure systématique des commentaires anti-Perraud

5 : l'article insultant et blessant de Riès sur les Grecs

Mon souhait, sans doute un rêve une utopie, serait de lire un article fouillé sur les orientations "politiques" de Mediapart, l'apolitisme n'existant pas.

Je constate simplement avec quelques frayeurs, une similitude des dérives de certaines plumes avec les dérives du fondateur de reporter sans frontières.

Merci de ne pas écrire que "le commentaire a été dépublié par son auteur".

Royaume-Uni: le grand malaise identitaire des Anglais 02 avril 2015 |  Par La rédaction de Mediapar

Vous pouvez dépublier sans faire de malaise identitaire

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale