UE: Nouvelle proposition pour débloquer le jeu des nominations

Par
Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a proposé mardi aux chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE de choisir Ursula von der Leyen comme prochaine présidente de la Commission dans le cadre d'un nouveau compromis visant à débloquer les négociations enlisées depuis dimanche à Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a proposé mardi aux chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE de choisir Ursula von der Leyen comme prochaine présidente de la Commission dans le cadre d'un nouveau compromis visant à débloquer les négociations enlisées depuis dimanche à Bruxelles.