Robert Reich : « Reprendre le contrôle de notre économie et de notre démocratie »

Par

À l’heure où la Maison-Blanche se félicite des bons résultats de l’économie américaine, l’économiste Robert Reich, ancien de l’administration Carter et ministre du travail de Bill Clinton, analyse pour Mediapart ce qui se cache derrière les chiffres de la croissance et du chômage et insiste sur la nécessité de réformes politiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’heure où la Maison-Blanche se félicite des bons résultats de l’économie américaine – le chômage est tombé à son plus bas depuis 2008 en juin, à 5,3 % –, l’économiste Robert Reich analyse pour Mediapart ce qui se cache derrière les chiffres de la croissance et du chômage. Ancien de l’administration Carter, ex-ministre du travail de Bill Clinton, il revient sur les débats politiques et économiques du moment, de l’augmentation du salaire minimum à la lutte contre les inégalités de revenus, en passant par les négociations autour du traité transatlantique (TTIP). Il insiste sur la nécessité de réformes politiques.