Trump cherche à restreindre le droit de vote

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 02/08/2017 13:22
  • Par

On n'est pas dans la merde...

A-t-il été prouvé que Valls à tricher ? Je pose honnêtement la question. Vous semblez avoir des informations qui ont pû m'échapper.

D'où sortez-vous ce chiffre ahurissant de 50 % de la population ( 160 millions d'habitants ?...) qui serait à moitié illettrée ? J'imagine que pour vous le taux d'alphabétisation remarquable de Cuba fait de ce pays une figure de proue de la démocratie.

Vieil argument ,chez nous Macron majoritaire avec 17% pour cent des votes ,là aussi une vrai démocratie , selon vous !!

43% des inscrits ont voté Macron; un niveau habituel pour un président de la république........

Comment avez-vous calculé ce taux qui me parait grossièrement inexact. Sachant qu'il a obtenu, en arrondissant, 65% des votes, alors qu'il n'y a eu qu'environ 48% d'inscrits qui ont voté, et comme je ne suis pas agrégé de mathématiques, j'aimerais que vous nous fassiez la démonstration vous ayant permis d'aboutir à un tel résultat ! JP Condamy aurait raison s'il avait écrit 17% des inscrits et non 17% des votes.

"Les américains qui ont voté pour lui ne l'ont pas fait pour qu'il respecte les règles, mais dans l'espoir qu'il fasse sauter la baraque."

Oui, nous avons les mêmes en France.

La preuve que non, même face à un Macron en train de dérouler toutes les horreurs qu'il s'empresserait de mettre en place, nous avons rejeté MLP massivement. Pour le coup, elle, proposait véritablement de faire sauter la baraque, et les médias nous la présentait comme tel.

Il me semble que les seuls gens qui ont voté pour elle, ce sont ceux qui "adhéraient" à ses idées. On trouve peu de socialistes, LR, communistes ou insoumis qui ont voté pour le FN au second tour.

Entre ceux et celles qui adhèrent aux "idées" de Le Pen et celles et ceux qui sont scotchés par celles de Macron, on n'est pas près de décoller ! frown

La constitution de la Ve République est un vaste pot de glu aux mains des détenteurs des médias.

Ceux qui serinent ne voient pas beaucoup plus loin que le bout de leur nez. ceux qui observent de près les états totalitaires et leur installation savent très bien que c'est ce vers quoi on se dirige si on ne fait rien. Les americains ont déja commencé à prendre les devants en défendants l'Obamacare, et c'est de eux uniquement que viendra le salut, pas des élus démocrates, pas des "checks and balances".

Il est toujours là parce que le droit américain prévoit une procédure, dite d'impeachment qui est extrêmement lourde. Cela étant, je vous trouve quand même très pessimiste.

EXACT

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Pas 18% mais 43% ce qui est un score parfaitement habituel pour un président de la république.

En  effet, HELAS, 3 fois HELAS !

Cette histoire dure depuis longtemps. Et elle va durer.

Trump ne supporte pas la démocratie, ni le fait d'avoir une opposition, ce qu'il considère comme une insulte personnelle, ni d'avoir des contre-pouvoirs, qu'il essaie d'éliminer ou d'intimider par la menace. Ce type est incapable d'être le président d'un pays démocratique.

oui mais c'est pas un concours hein

Je souscris.

  • Nouveau
  • 02/08/2017 16:01
  • Par

"une épuration des listes électorales au détriment des plus démunis, des moins éduqués. "

Quel con ce Trump, ce sont ses électeurs ! laughing 

Pas tout à fait. Les Noirs, Asiatiques, Hispaniques, et les plus pauvres ont plus voté Clinton que Trump.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

T'as raison mon gars , quand un mec de la trempe de TRUMP fait un truc qui paraît illogique c'est qu'il est con... pas que tu piges pas le truc.

Et puis le trait d'humour qui transpire fort l'étendue de ses prejuges.... tout pour bien comprendre.

Je trouve que les médias en font beaucoup avec Trump. En plus en temps que français je n'en ai pas grand chose à faire , je n'aime pas beaucoup trump et pas tellement ses amis , mais trop , c'est trop surtout que la clinton était dans un autre genre encore pire.

Je suis d'accord avec vous. D'autant que j'ai vu il y a peu un reportage sur R.Reagan, c'était pas un malin non plus. Et on oublie vite G.W.Bush, pas une flèche non plus. Le style bourrin du bonhomme est en fait très américain (American Bull) et ses dérapages ne paraissent plus nombreux que par les nouvelles technologies et le fait qu'il l'ait mis dans le baba aux néo-cons (Démocrates et Républicains) qui possèdent la presse.

Mais ça va être l'occasion de lui mettre tous les échecs de ces dernières années sur le dos, notamment ceux du charismatique mais inefficace Obama.

  • Nouveau
  • 02/08/2017 22:05
  • Par

Mais les plus démunis et les moins éduqués, c'est pas eux justement qui ont voté républicain ????

non. L'élécteur moyen de Trump c'est la classe moyenne blanche (quelque soit l'éducation). Là il est bien question d'éxclure en priorité les minorités les plus pauvres.

Trump n'a pas beaucoup de mal à purger les listes électorales, des centaines de milliers ou des millions de condamnés ont perdu leur droit de vote.

Puis dans un pays aussi vaste, aussi peuplé, où la population est aussi mobile, c'est très difficile d'établir des listes électorales exactes, encore plus qu'en France.

C'est largement exact.

TIC ...tac ...tic ..tac ....

La politique du ocntre feu  !!!!  tout  mais  surtout  occuper le terrain sur les contre feux  !!!!

Pathétique   ce CLOWN  !!!

          Bravo  le  US  populo    !!! 

                                   Et  vive le prolétaria  irresponsable  et  

                                         Faschisant  

                                               Thank's at  all  RED NECS  ! 

!

 

  • Nouveau
  • 02/08/2017 23:08
  • Par

-on trafique le resultat des éléctions avec l'aide d'une puissance étrangère

-on vire tous les postes clés, soit pour les remplacer par des hommes de confiance, soit personne

-on ment au public sans aucune pudeur, et sans aucune repercussion politique ou judiciaire

-on organise le "voter supression", en plus du "gerrymandering" pour s'assurer la réélection des républicains en 2018, et éventuellement de Trump en 2020 (ou de son fils)

vous la sentez venir l'arnaque là ou il en faut encore?

Le trumpisme est un autoritarisme néolibéral, en France, nous  devrions pas nous voiler la face , le visage" du néolibéralisme autoritaire, est celui souriant d'E Macron.

Ce qu'il fait avec son mouvement en marche, est une mise au pas, les statuts sont d'un centralisme démocratique exemplaire, son exercice du pouvoir relève d'u jacobinisme primaire, contrairement au girondisme avenant dont il se réclamait.

Faut il rappeler d'où viennent les politiques sécuritaires? l'état d'urgence n'est qu'un copier coller des lois sécuritaires mises en place par Georges W Bush, c'est le complément national de la guerre au terrorisme!

Trump est un enfant du néolibéralisme, comme E.Macron, ce sont les deux visages d'une même idéologie qui conduit tranquillement à l’autoritarisme, dernière étape avant le totalitarisme.

Les lois sécuritaires en France ont commencé avant Sarko, et il en a fait lui-même un paquet, puis l'habitude était prise.

Merci à ce bouffon Canard WC Trump, de prouver par sa merde, que l'élection, truquable de mille façon, est loin d'être un garant de la démocratie.. d'ailleurs contrairement à ce qu'on nous vend ce n'est pas, non plus, le moins pire des systèmes, parce que sous son apparente évidence, elle annihile l'idée même d'envisager de penser comment faire réellement une démocratie : C'est à dire, un lieu où ceux qui obtiennent momentanément plus de pourvoir, craignent d'en abuser, de l'utiliser pour servir tout le monde au lieu de se servir eux-mêmes (ce que font Trump, Macron et mille autres).

Bon article. Cette commission n'arrivera à rien et Trump n'a aucun pouvoir pour limiter le droit de vote des Américains. Les règles sont fixées par les Etats sous le contrôle des juges - de la Cour Suprême en dernier ressort. Au mieux il peut espérer que la Cour Suprême se montre plus acommodante vis à vis de dispositions ayant un effet restrictif sur le vote des minorités.

PERTINENT

Pour les fans de "crocs blancs" de Jack LONDON : La Commune de Chicago

Un des premiers romans décrivant une dystopie, sur font de marxisme, de révolte populaire et d’aliénation d'un classe par une autre.

 

  • Nouveau
  • 04/08/2017 10:33
  • Par

A la limite on peut considérer que cela ne concerne que les Etats unis mais par ricochet cela nous concerne aussi.

 

Il y a un autre sujet qui nous concerne directement nous et les autres pays en dehors des Etats unis c'est l' extraterritorialité de la législation américaine ». Un article sur ce sujet serait le bienvenu. En attendant:

 

https://sansapriori.net/2017/08/03/2050-les-sanctions-etasuniennes-contre-la-russie-heurtent-les-allies-europeens/.

  • Nouveau
  • 07/08/2017 15:45
  • Par

Donc les connaissances et compilations des données personnelles exploitées par les Gaffa, ne sont pas utilisées pour faire de la politique !!! Ou quoi ???

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale