Face au Covid, la Birmanie est dans un état « désespéré »

Par et le collectif The Myanmar Project

Six mois après la prise du pouvoir par la junte militaire, la moitié de la population birmane pourrait être infectée par le Covid-19 dès cette semaine, s’alarme le Royaume-Uni. En pleine guerre civile, des réseaux s’activent dans toutes les régions pour pallier les carences des institutions et de l’aide internationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bangkok (Thaïlande).– Six mois après le coup d’État de la junte militaire en Birmanie, le pays fait face à une situation sanitaire « désespérée » selon le Royaume-Uni, l’ancienne puissance coloniale, qui estime qu’environ 27 millions de personnes, soit la moitié de la population, pourraient être infectées par le Covid-19 dès la semaine prochaine.