Réchauffement du climat: c'est bien l'homme et c'est encore plus grave

Par

C'est un gros pavé dans le jardin des climato-sceptiques. Le nouveau rapport du Giec, état de l'art scientifique qui doit paraître fin septembre et que Mediapart a pu consulter en avant-première, confirme une forte influence humaine sur le climat. Il revoit surtout à la hausse les conséquences d'un réchauffement accéléré de la planète.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les scientifiques du Giec (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) en sont désormais convaincus : l’homme est le principal acteur du réchauffement climatique observé depuis les années 1950. Dans une version préliminaire de leur nouveau rapport que Mediapart a pu consulter, les experts écrivent que l’influence humaine sur le climat est « sans équivoque » et se manifeste « à l’échelle globale et dans la plupart des régions ».