Centenaire du Grand Liban: Ankara parle de «révisionnisme politique»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La diplomatie turque a critiqué dimanche 1er septembre au soir le discours prononcé la veille par le chef de l’État libanais, Michel Aoun, à l'occasion du lancement de la commémoration du centenaire de l’État du Grand Liban proclamé le 1er septembre 1920, estimant que certaines déclarations du président Aoun « comportent des messages malveillants à l'encontre de l'Empire ottoman »