Egypte: Un chef de l'Etat islamique tué dans le Sinaï

Par
L'Etat islamique annonce mardi sur les réseaux sociaux la mort de ses chefs dans la péninsule égyptienne du Sinaï.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

LE CAIRE (Reuters) - L'Etat islamique annonce mardi sur les réseaux sociaux la mort de ses chefs dans la péninsule égyptienne du Sinaï.

Le message est illustré du portrait d'un jeune homme barbu et souriant, identifié sous le nom d'Abou Hamza al Makdissi. Il s'agit d'un Palestinien qui était chargé de la planification et de l'entraînement des membres du groupe dans le Sinaï, indiquent les auteurs, sans préciser les circonstances de sa mort.

Selon deux sources proches des services de sécurité, Makdissi a trouvé la mort lundi matin avec deux autres personnes dans un raid aérien près de Cheikh Zoueïd, dans le nord du Sinaï.

L’armée et la police égyptiennes ont lancé en février une vaste offensive contre l'Etat islamique, après un attentat qui a fait plus de 300 morts dans une mosquée du nord-Sinaï, en novembre.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale