Maroc: Les violations des droits de l'homme en recrudescence, dit l'AMDH

Par
Le nombre de prisonniers politiques et de personnes détenues de manière arbitraire au Maroc est en recrudescence, dit l'Association marocaine des droits de l'homme (AMDH) dans un rapport publié jeudi, pour atteindre un niveau jamais-vu depuis les années 1990.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RABAT (Reuters) - Le nombre de prisonniers politiques et de personnes détenues de manière arbitraire au Maroc est en recrudescence, dit l'Association marocaine des droits de l'homme (AMDH) dans un rapport publié jeudi, pour atteindre un niveau jamais-vu depuis les années 1990.