Le grand basculement planétaire vers l'Asie

Par

La facture de la crise financière mondiale ne se limite pas aux finances publiques dévastées, à la récession économique, aux millions d'emplois perdus. Elle traduit et accélère le basculement du centre de gravité de l'économie mondiale vers l'Asie. Bienvenue dans l'année du Tigre! Analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est l'année du Tigre et l'Asie émergente y entre en rugissant. En 2009, la Chine est devenue le premier exportateur mondial, détrônant le champion allemand. En 2010, elle poussera le Japon hors de la seconde marche du podium de l'économie mondiale, où il s'était installé depuis plusieurs décennies derrière les Etats-Unis. Même s'il faut relativiser la pertinence de tels classements, la tendance n'est pas contestable, ni rassurante.