Dernier tour des législatives égyptiennes sur fond d'intimidation

Par
Quinze millions d'Egyptiens sont appelés à voter à partir du mardi 3 janvier pour la troisième et dernière tranche du scrutin législatif, dans neuf régions dont le delta du Nil, le sud et le sud Sinaï.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quinze millions d'Egyptiens sont appelés à voter à partir du mardi 3 janvier pour la troisième et dernière tranche du scrutin législatif, dans neuf régions dont le delta du Nil, le sud du pays et le Sud-Sinaï. Les élections qui ont commencé le 28 novembre donnent pour l'instant les deux tiers des suffrages aux partis religieux: les Frères musulmans, le parti salafiste An-Nour et le parti Wassat.