Un ancien Marine américain inculpé d'espionnage à Moscou

Par
L'ancien Marine américain Paul Whelan, arrêté vendredi dernier à Moscou, a été inculpé d'espionnage, rapporte jeudi l'agence de presse Interfax en citant une source informée.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

MOSCOU (Reuters) - L'ancien Marine américain Paul Whelan, arrêté vendredi dernier à Moscou, a été inculpé d'espionnage, rapporte jeudi l'agence de presse Interfax en citant une source informée.

Les Etats-Unis ont réclamé mercredi la libération de l'ancien militaire et attendent des explications sur les raisons de son arrestation.

Paul Whelan s'était rendu en Russie pour le mariage d'un ami. Il se trouvait avec d'autres invités à l'hôtel Metropol de Moscou lorsqu'il a disparu vendredi dernier.

L'ancien Marine, qui a notamment servi en Irak, est visé par une enquête criminelle, avait fait savoir en début de semaine le FSB, le service russe de sécurité intérieure. Le code pénal russe punit l'espionnage de peines de 10 à 20 ans de prison.

BorgWarner, une société basée dans le Michigan qui fournit des pièces détachées à des fabricants automobiles, a indiqué que Paul Whelan avait un poste de directeur au sein de la compagnie, chargé notamment de la sécurité dans les bâtiments de l'entreprise à Auburn Hills (Michigan) et sur d'autres sites.

Daniel Hoffman, ancien directeur de l'antenne de la CIA à Moscou, n'a pas exclu que le président russe Vladimir Poutine ait ordonné l'arrestation de Whelan en vue de procéder à un échange avec Maria Boutina, une jeune Russe accusée d'avoir voulu infiltrer pour le compte de Moscou des organisations américaines dont la puissante National Rifle Association (NRA).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale