Crimes de guerre à Gaza: les dossiers s'entassent à la Cour pénale internationale

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«On trouve les obus. L'artillerie, les missiles.... Tout ça à l'intérieur des maisons des civils.» Dans la bande de Gaza, Donatella Rovera a dirigé une équipe d'Amnesty International. Objectif : recueillir le plus d'informations sur les violations du droit international commises pendant le conflit.