David Beckham, l’envers du mythe

Par Michael Hajdenberg, Michel Henry, Yann Philippin
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Alors, on bande moins pour David ? 

C'est la Beguackamolle.

Une sauce dégoulinante!

La laideur, ça existe !

Tout à fait d'accord ce type est totalement déséquilibré.

C'est d'abord d'un des effets ultra-nocif de l'ultra-libéralisme économique ! 

Il faut des plafonnements de salaires et de revenus dans absolument tous les domaines.

C'est ce qu'on appelle un super salopard, un type à suivre de près pour déjouer toutes ses saloperies : encore un bien beau, bien propre sur lui, et dessous, c'est de la raclure, de la merde.

Heureusement que ces mecs là ont des jambes... Quant à la tête ??? Voyez donc en France Le Zizou : rien dans le ciboulot !

il y a une différence entre préférer un sport et dénigrer les autres.

prenez le rugby et les affaires de dopage qui se succèdent (attention on a vu que la partie supérieure de l'iceberg)

prenez le hand: l'affaire Karabatic ne vous suffit pas?

vous ne l'avez pas mentionné mais d'autres sports sont également touchés (athlétisme/ piscine).

ce qui montre bien que le problème, ce sont certains sportifs, pas le sport. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Certains sportifs, peut etre, car sortir de la misere des cités et se retrouver millionaire peut  avoir des effets secondaires detestable et pathologique comme on peu le voir avec l'Homme du peuple Beckham.  Audela du risque de cette pathologie somme toute attrapable par tout le monde, ce sont ceux qui gerent les poulains et qui "produisent" ces hommes sandwich  sans cervelle, Ceux qui mettent en place des sociétés de gestion de patrimoine, ceux qui demarchent les "sponsors" et les "sponsors" eux memes, les Enarques ( en France ) qui mettent en place cette fiscalité stupide, et en fin de chaine - ou au debut - le pouvoir et les orientations politiques d'une societe qui par ideologie produisent ou permettent ce "syteme" ce sont eux, les raclures sans scrupule qu'il faut denoncer et mettre aux galeres. 

Ce n'est à mon sens ni dans le sport ni chez les sportifs que réside le problème, mais dans l'industrie du spectacle qui les a tous phagocyté. 

Au plus grand le spectacle, au plus grand l'enjeu financier, au plus perméable la corruption.

Vrai :-).

Ce n'est pas le sport, ni le sportifs, qui est/sont le problème, ce sont les "larves" devant leurs écrans :-).

Pas de public, "d'amateurs" de sport ... Qui deviendront/sont des consommateurs ... Pas de milliards s'envolant aux quatres vents :-).

Nous sommes complice de la misère qui engloutit le monde et qui ne nous oubliera pas, donc, ne nous plaignons pas ;-).

"Paroxisme" ... du cynisme ! C'est bon pour rire le cynisme, c'est tout, et encore il faut en comprendre la profondeur Langue tirée

mais les sans-dents les soutiennent encore et les soutiendront toujours...

Allons, allons, un peu de calme et de respect s'il vous plait, le terme de sans dent est bien trop méprisant ! Tous ces millionnaires et milliardaires au fond Clin d'œil ne sont que les victimes d'un système qui ne porte pas de visage ... et son nom Langue tirée est le BIZENESSE. Et sa langue maternelle est le merchandaïzi'ngue : tout se monnaye Déçu (jusqu'à plus soif).

Le lumpen...la bourgeoisie sait si bien s'en servir...et les fascistes qu'elle produit encore mieux. les stars du sport actuelles sont les freikorps de Weimar.

A partir d'un certain niveau socio-culturel on balance du produit culturel, c'est assez efficace contre la conscience politique.

Aliéner les masses...ça marche fort!

En effet, ils n'ont de pouvoir que celui qui leur est accordé par ce système, et donc bien inutile si combattre ledit système est ce qu'il faut faire. 

Et comment cet argent finit par arriver entre ses mains ??? Par les millions d'idiots qui le regardaient jouer et achetaient son merchandising, non ?

Donc commençons peut-être par éduquer les sans-dents pour ne plus qu'ils s'aglutinent dans les stades ou devant les matches de foot à la télé...

Taxons les entrées au stade et l'achat de télévisions à 500 %, encore bien davantage que les cigarettes !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Oui, il n'y a que par le biais des taxes et impôts que ce scandale du fric dégoulinant du foot pourrait être stoppé.

Mais il faudrait que ce soit des lois internationales (au moins en Europe et Amérique du Sud), sinon on ne ferait que les pousser à se délocaliser dans d'autres pays.

J'ai failli croie que vous étiez moins fat.Pratiquement tous les clubs appartiennent à des milliardaires, le seul qui vous gêne, c'est le qatari? Pourquoi. Il a pourtant mis un paquet de fric dans ce club qui crevait la faim.

Zidan président serait moins con sûrement que la vedette de téléréalité peroxydée et moumoutée qui sert de président et de clown aux américains.

Pourquoi Zidan et pas Aulas, Anceolloti ou Mourhinio?

Raciste et bas du front un jour, FN toujours :-).

PS : il a rallongé son post par sa tirade petitement raciste après ma réponse, d'où mon erreur de jugement.

Gilles Leroy vient faire ses besoins ici car il croit que c'est Minute ou Riposte  laïque :-).

Désolé de vous avoir pris pour un commentateur intelligent et humoristique de MdP, cela n'arrivera plus, vous pouvez me croire.

UNICEF n est pas une ONG comme cela est ecrit page 2

  • Nouveau
  • 03/02/2017 19:34
  • Par

beckam & fillou, même combat !

... mais pas avec le même fric: alors que l'un a bati sa fortune avec ses pieds, sa gueule et son q, l'autre c'est avec l'argent des contribuables sans-dents, et ça, c'est impardonnable !

 

Mais le problème n'est pas le football ou le sport ... ENFIN !!!

Pauvre mec.

J'espère que ca va le griller définitivement pour ce qui est de devenir "Sir"

Je crois qu'il y a un bouquin paru récemment qui s'appelle quelque chose comme "Boulots de m..."

https://www.mediapart.fr/journal/france/251016/espace-de-travail-faites-vous-un-boulot-de-merde

plus vous faites un boulot utile socialement, moins vous êtes payé, plus vous faites un boulot inutile, politicien, bankster, grosse légume quelconque, plus vous êtes payé.

Sans vouloir défendre Beckhman, il faut quand même préciser que les sommes myrifiques que gagnent certains joueurs ou vedettes de la chanson n'est que l'écume de ce que gagnent les entreprises et les télévisions qui exploitent leur image à titre publicitaire, et personne ne songe à vouer les patrons et actionnaires de ces boites aux gémonies ! 

"personne ne songe à vouer les patrons et actionnaires de ces boites aux gémonies"

C'est du second degré je suppose ?

Abel64,

courir après un ballon

Puisque c'est si simple, courrez donc vous aussi derrière un ballon et gagnez beaucoup d'argent.

Le talent, vous connaissez ? Messi, Ronaldo, Zidane, Maradona, etc. ? Il se trouve que certains, pas tous cons ni dépravés, aiment les voir jouer. Que le business prenne le dessus n'enlève rien à la qualité du spectacle.

LESMEES,

Ca c'est une belle et bonne brève de comptoir.

Ces gens sont moches à l'image de nos hollande, sarko, balkany et autres fions ...

Dominique Morelli,

Demandez donc à Hollande, Sarko, Balkany, etc.  (avec majuscules par respect des règles typographiques) de :

- brosser une balle pour contourner le mur et la mettre dans la lucarne ;

- faire un amorti de la poitrine, demi-tour et reprendre de volée ;

- dribbler trois ou quatre défenseurs.

On est nombreux à aimer ça ... malgré tout le reste.

L'aspect financier ne vous plaît pas ? Eh bien luttez contre le système capitaliste !

 

Et pourquoi croyez-vous que je soutienne les Insoumis ?

Je ne mets de Majuscules que pour les noms propres ( clean )

Dominique Morelli,

Moi aussi, je soutiens les Insoumis, mais je respecte les règles typographiques.

Les majuscules c'est par respect des règles typographiques et pas par respect des personnes, propres ou non. Petite leçon gratuite : le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l'Economie, le pape (eh oui, il n'a pas droit à la majuscule le pauvre François).Sourire

Peut-etre est-il temps de changer ces règles ...

 

Ah ben ça je ne connaissais pas ce type, jamais entendu parler avant! Comme quoi la croyance du "mondialement connu", même dans nos contrées dites civilisées et/ou modernes est un leurre, au même titre que les autres croyances.

Après cet article, je me dis : tiens encore un type qui a perdu sa "virginité" à cause de l'absorption inconsidérée d'une drogue dure qui s'appelle l'argent, le fric, et son pouvoir soi-disant associé. 

Ses tatouages en disent long aussi sur les petits démons qui le défont.

Le malheureux, il ne fera pas long feu. 

Bref, la seule chose digne qu'il lui resterait à décider est de se retirer de lui-même de l'Unicef. Après avoir fait risette avec les enfants (la chose la plus facile à faire au monde!), il pourrait toujours continuer à faire ses galipettes.

Annobli, c'est-à-dire être admis de façon officielle dans l'oligarchie.

A gerber.

Il ne semble toutefois pas qu'il soit pédophile comme certains tristes "sirs". C'est déjà ça. Quoique je m'avance peut-être...

Bien. Il mérite au moins la légion d'honneur, quand même ! Et puisque les ripoublicains ont besoin d'un trump... attention, nous risquerions de regretter la discrète et réservée Pénélope, la beckman c'est la ténardier plus la tiberi plus pecresse plus dati plus lepen.

Vous voyez des Fillon il y a partout en Angleterre il s'appelle Beckham !

  • Nouveau
  • 03/02/2017 23:18
  • Par

Oh quelle surprise , le charity bizness sert surtout à enrichir les parrains et marraines !

On pense à Bellucci, à Bernadette et Douillet (pièces jaunes) etc.

Beckham ? Footballeur pour minettes, vite reconverti en gravure de mode pour la promotion des slips. Avec tatouages pour affirmer sa virilité. Déjà qu’il avait dû épouser l’une des Spice Girls, comme s’il était en manque d’aphrodisiaque. Rien qu’un triste sire, d’une totale vacuité. Un Galactique au ras du gazon. Sur le terrain, un score étriqué : 146 buts en 844 matchs, dont 85 buts avant qu’il ne se perde dans les miasmes du people. Le seul capitaine de l’équipe d’Angleterre à avoir été expulsé du terrain. Le moins sexy Steven Gerrard pointe à 213 buts pour 863 matchs. Mais lui, il jouait au foot !

Ce type semble vraiment avoir des oursins dans les poches!

Et un portefeuille en peau de hérisson.

Avec une vipère qui dort dessus.

abject

  • Nouveau
  • 04/02/2017 00:08
  • Par

L'obscénité ces gens trop riches est sans limite, quelle époque... 

  • Nouveau
  • 04/02/2017 03:11
  • Par

Alors, amis footeux médiapartiens, trrrrrrès susceptibles sur ce sujet, on continue à défendre ce milieu et à y mettre son blé ?  

C'est bien, continuez. Il faut de tout pour faire un monde ... dit-on. Mais c'est dommage ...  En pleurs

Entre nous, il n' y a que les hommes qui s'y intéressent !

Hello  (Papeete ?), 

Massivement, oui. Mais il y a une forte proportion de femmes, malgré tout. Hélas ! Bien à vous.  

Ce sportif a oublié cette maxime, que dis-je ? théorème, “ Pour vivre heureux vivons caché 

Est-ce qu'être riche est une maladie mentale?

L'homme du peuple. Morte de rire....Rigolant

Bof ,

La majorité des footeux n'a que ce rêve en tête : devenir riche , millionnaire , reconnu .

Ce qui est le lot d'une toute petite minorité , devenue adulée ...

Le pire c'est que ce rêve est partagé par des millions de gens , souvent miséreux , vivant dans le tiers monde , en Afrique noire , par exemple ....

Ils pensent que l'Europe est un eldorado : faut avant tout y arriver , débarquer , faire le voyage , le plus souvent clandestin .

Une fois sur place se faire remarquer , recruter par un préclub , bref se mettre dans les starting blocks du vedetariat footeux .

Dans notre pays , par exemple , ce rêve est encore celui de dizaines de milliers de gamins : exclus , en marge de l'école , des apprentissages , le magie du ballon rond est là : jouer , taper dedans et devenir un champion , une vedette , échapper avec le clan à la misère .

Ce sont des Beckam et les médias qui alimentent le mythe ...

J'en parle ici car j'ai lu il y a peu un livre sur le sujet .

Les ravages du foot professionnel encore que d'autres sports sont concernés mais moins universellement .

...

  • Nouveau
  • 04/02/2017 07:53
  • Par

ET POUR QUELQUES DOLLARDS....PAS PEUR DU RIDICULE..

beck

Ces dollars, c'est le fabricant du slip qui a jugé rentable de les lui donner, et s'il s'avère qu'il a eu raison, c'est qu'il y a suffisamment de benêts pour croire qu'il y a plein de benettes prêtes à se laisser séduire par un benêt s'il porte LE slip porté par la "vedette" qui plait aux benettes !

La base de la "mode", que ce soit un slip ou de la haute couture, c'est l'exploitation de la connerie de ceux qui ont un peu d'argent à jeter là-dedans dans l'idée de se faire remarquer en "mieux", ce qui suppose qu'ils prennent les autres pour des cons, ce qui, à l'évidence, est majoritairement le cas !

Nizan résume le tout. Merci.

 

BINGO  ! 

 

Alors se pose la question : Pourquoi l'UNICEF collabore-t-elle avec ce type ?

Voila une excellente question !
Pourquoi? pourquoi?pourquoi?

Il faudrait peut être poser la question à quelques dirigeants de l'UNICEF aussi pourris que lui!

Pour la même raison qu'un fabricant de slip collabore avec lui : l'image !

  • Nouveau
  • 04/02/2017 09:21
  • Par

François et Pénélope ont demandé à reprendre le titre du couple le plus glamour que les Bécane vont perdre, pardon "Sir" Bécane.

Ils le valent bien.

Jusqu'à maintenant, il y  avait Sir Theresa, et ce n'était pas un cadeau, plutôt du genre "souffre et moeurs, par amour pour le petit Jésus :-), mais si la Bécasse narcissico-radine s'y met aussi on va être gavés.

 

Galapart?

  • Nouveau
  • 04/02/2017 09:51
  • Par

Les beckham, aussi bien lui que sa dadame sont bien connus et tout cela n'étonne pas.

Mais je ne vois pas pourquoi, sous prétexte qu'on est célèbre, on devrait à tout prix jouer au charitable. La charité existe parce que le politique et la finance sont fondamentalement des exploiteurs et des affameurs des peuples et fait oublier qu'il devrait aussi exister une solidarité, un partage et une limitation aux fortunes. Ce sont eux les responsables. Qui d'ailleurs, sont les premiers à créer leurs "fondations" pour justement s'en exonérer et se permettre de continuer leur destruction.

Quand aux unicef et autres, ce ne sont que des voiles pudiques sur un existant épouvantable.

Et pour les "Sir", c'est comme nos légions d'honneur française, les pires les obtiennent. Il faut même un temps où ça se monnayait.

Les beckham, les trump, les gates et autres ne devraient tout simplement pas exister.

Sale type...

Je me fous des Beckham mais il est toujours triste de decouvrir que  des personnages que l'on croyait généreux sont en fait de sales petits  radins .

 

Pour moi, qui partage tous les commentaires ci-dessus, une décision est prise : je ne filerai plus jamais un sou à l'UNICEF. Hélas, cette oeuvre-de-bienfaisance-pour-les-millionnaires ne doit pas être la seule à gratifier ses pseudo-supporters mille fois plus que ceux pour qui elle se bat. Les miettes de nos dons reviennent-elles aux enfants du monde, déjà écrasés par la mondialisation et la financiarisation des sociétés?

 

Minable et meprisable sire miroir de l'epoque des passions tristes..

'L'argent c'est comme le fumier, entassé il pourrit tout ; epandu il fertilise !'

  • Nouveau
  • 04/02/2017 10:57
  • Par

Pour comprendre la prolifération néolibérale de ce type de tristes personnages (Cahuzac, Fillon, etc.), lire l'excellent essai de Roland Gori, La fabrique des imposteurs, LLL. 

https://www.youtube.com/watch?v=2FEtiA18lZU

C'est peut être cela tout simplement ... l'Unicef ... une boite de com ... pour star en mal de fric ... sur le dos des enfants pauvres !!!

Avant de jeter la pierre aux footballeurs, il faut se poser au moins ces deux questions:

1 : pourquoi david beckham est il autant démarché?

2 : Qu'est ce que sa personnalité apporte a l'ONG dans laquelle il est ambassadeur?

La premiere interrogation découle du rapport offre/demande. Beckham est une vedette internationale, chacune de ses apparitions rapporte de l'argent aux societes publicitaires, et par consequent, la regle qui s'ensuit est: "si vous me demandez, venez me chercher." et c'est implacable.

c'est malheureux mais il faut reconnaitre l'intelligence de ce footballeur, meme s'il brasse des millions...

concernant la deuxieme interrogation, il me semble que si bekham n'apportait pas un minimum de notoriete a l'UNICEF, il ne ferait pas long feu dedans. j'aurais aimé que cet article développe un peu plus cet aspect....

Je rejoins les derniers commentaires. Mais comment l'UNICEF peut trouver du sens à faire de cet individu son ambassadeur? Cet ONG n'est elle pas en cela, elle même, ambassadrice d'un systeme totalement corrompu, ou l'argent est roi et la réalité de l'engagement pas propre du tout? Le système tout entier est à mettre par terre y compris ONG, association en tous genres, fondations, collectifs.
  • Nouveau
  • 04/02/2017 11:34
  • Par

Bonjour à tous.

N'hésitez pas à me reprendre si je me trompe mais il me semble que ce Beckham avait réussi lorsqu'il était parti jouer à LA à se faire payer une fortune pour filmer son déménagement. Cela confirmerait la nature réelle du personnage, qui a joué en début de carrière avec un certain Canto!

De toute façon plus ils ont d'argent,  plus ils sont radins.  Et c'est pareil dans tous les milieux. 

Pa s forcément .......... cela dépend  de la Classe intelectuelle    des gens à la base !!! 

........... donc c est faux !   &  simpliste ! 

 

 

 

PARCEQUE    VOUS PENSIEZ  QUOI  AU JUSTE  de CE  TYPE D INDIVIDU ?

 !  

Et  de ses petits Cammarades  !!! 

Des  BOFS  Glauques  !!

Pas très éthique  déjà  à la Base , le populo fouteux et le milieu  les ont rendu  complètement  ODIEUX ! 

Zidane doit être le seul qui a su limiter les dégats  , et devenir un type  équilibré  et sain ! 

.... mais la presse franciase  footeballistique   langue   de pute !  le faisiat passer pour un demeuré !!! 

Alors  en fait ...qu il  restait en retrait sachant très bien  qu il ne voulait pas  faire le show pour la presse   vendeuse de papier  sournois .....!!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

David Beckham l'envers du mythe

David Beckham s’est longtemps refusé à alimenter le fonds humanitaire dont il est censé être le premier et principal contributeur. Il a même tenté de se faire rembourser par l’Unicef des frais qu’il n’avait pas engagés. Pour la star britannique, la cause humanitaire est avant tout un tremplin pour ses affaires personnelles. Les Foot ball Leaks révèlent le visage méconnu d’une star qui rêve d’être anoblie,  

mais à qui on refuse le titre en raison de ses démêlés fiscaux.

  • Nouveau
  • 04/02/2017 19:12
  • Par

Pourquoi les gens s'intéressent-ils tant aux cons ?

  • Nouveau
  • 05/02/2017 09:54
  • Par
Pourquoi cette information n'étonne plus, ou bien moins qu'il serait décent de l'être ? Pourtant ? Fric, pauvreté et misère, cela devrait être une finalité et une rencontre heureuse. Mais fric ne rencontre que fric et cette grande vacuité d'une vie parfaitement inutile mais tellement nuisible. Ce footballeur a toutes les qualités pour devenir le Sir de la corruption internationale. Ses conseillers, les techniciens de la magouille, qui sont a l'oeuvre, ils n'étaient pas obligés de travailler pour cet individu. Et si effectivement le fond humanitaire protégé ce genre de type, tout le système autour du don est faussé. Le mariage de pauvreté d'esprit, du sport de masse et du libéralisme est désespérément une plaie ouverte de la société. Merci aux journalistes d'investigation. On espère que ce gars et sa copine verront leur cote baisser. Dans monde qui se prépare c'est pas gagné gagné.

Fric, pauvreté et misère intellectuelle pourrait-on dire.

Au moins une nouvelle qui rachète un peu l'affaire : d'un côté, le fisc British trouve anormal qu'on l'anoblisse, de l'autre ceux qui en décident suivent sa recommandation. Ce n'est pas rien.

hugh jackman est australien, les gars...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

footballleaks-logo-trans
Douze journaux européens regroupés au sein du nouveau réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC), dont Mediapart est l’un des membres fondateurs, révèlent depuis le vendredi 2 décembre l’opération Football Leaks, la plus grande fuite de l’histoire du sport.

Obtenus par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel et analysés par tous les journaux membres de l’EIC, 18,6 millions de documents – soit un volume de 1 900 gigaoctets – offrent une plongée spectaculaire dans les secrets de l’industrie du football. Fraude et évasion fiscales, réseaux de prostitution, connexions mafieuses, exploitation de joueurs mineurs… Football Leaks documente de manière inédite la face noire du sport le plus populaire d’Europe.

Soixante journalistes, associés à huit informaticiens qui ont développé des logiciels spéciaux pour l’opération, ont enquêté pendant plus de six mois. Les publications d’intérêt public de Football Leaks, reposent sur des documents authentiques et de nombreux témoignages.

Outre Mediapart, le projet Football Leaks rassemble Der Spiegel (Allemagne), The Sunday Times (Royaume-Uni), Expresso (Portugal), El Mundo (Espagne), L’Espresso (Italie), Le Soir (Belgique), NRC Handelsblad (Pays-Bas), Politiken (Danemark), Falter (Autriche), Newsweek Serbia (Serbie) et The Black Sea, un média en ligne créé par le Centre roumain pour le journalisme d’investigation, qui couvre l’Europe de l’Est et l’Asie centrale.

Pour cette enquête en particulier, notamment alimentée par les recherches du Sunday Times, nous avons contacté toutes les personnes mises en cause ainsi que l’Unicef. Les avocats de David Beckham ne nous ont pas répondu. Mais ils ont répondu à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Même si nos questions n’étaient pas similaires, nous avons repris, comme lors de nos papiers précédents, les informations adressées à nos partenaires de l’EIC, en l’occurrence Der Spiegel.

L’Unicef, en revanche, s’est directement adressé à Mediapart. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance estime qu’il serait « faux et diffamatoire » d’alléguer que David Beckham a été malhonnête au regard de ses obligations d’ambassadeur. Ce n’est pas ce que nous écrivons. L’Unicef conteste par ailleurs les faits eux-mêmes. Et explique que ce n’est pas en réaction à nos questions que David Beckham a alimenté le fonds qui porte son nom et son numéro.

L’Unicef conteste également le fait que ces informations soient d’intérêt général. Mediapart et ses partenaires de l’EIC qui publient l’article (Der Spiegel, El Mundo, Le Soir, The Black Sea, etc.) sont en complet désaccord avec cet argument.

L’Unicef, financé par des fonds publics et des dons de particuliers, s’est choisi un ambassadeur qui a longtemps fait le contraire de ce qu’il prônait. Alors que toute la communication autour du Fonds 7 laissait à penser, telle une évidence, que David Beckham était le premier et principal contributeur, celui-ci s’y refusait. Sans compter qu’il a essayé de se faire rembourser de faux frais, comme expliqué dans l’article, sans que l’on sache s’il y est parvenu. Tous les donateurs de l’Unicef (dont certains ont pu être influencés par l’image de David Beckham, faite de générosité et de modestie), ont le droit de connaître le comportement de celui qui incarne leur cause, et qui les a trompés.

De la même façon, la divulgation de sa stratégie d’optimisation fiscale, qui l’a empêché d’obtenir le titre de « sir », relève pleinement de l’intérêt général.