Le «mur» de Trump va bientôt traverser leur jardin

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vallée du Rio Grande (États-Unis), envoyé spécial.– Nayda Alvarez attrape les clés du quad, boucle à l’arrière la ceinture de ses petits-neveux : voilà qu’on roule avec elle à toute allure à travers l’immense jardin, d’anciens champs familiaux devenus prairies, où son vieux père a abandonné les épaves des voitures de sa vie.