Quand Jean-Noël Guérini invitait à dîner la belle-famille de Ben Ali

Novembre 2009, le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, est à Tunis, invité d'honneur du parti de Ben Ali. A son tour, il invite diplomates et hommes d'affaires, dont des membres du clan Trabelsi aujourd'hui poursuivis en Tunisie. Avec en jeu, quelques belles affaires sur le port de Marseille. Révélations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Début novembre 2009. Le président tunisien Ben Ali vient à peine d'être «réélu» et Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches-du-Rhône et patron de la fédération socialiste, est à Tunis. Il est même l'invité d'honneur du XXIe symposium international du parti du dictateur, le RCD, où il croise aussi Jean-Pierre Sueur, président PS du groupe d'amitié franco-tunisien au Sénat, l'UMP Patrick Ollier ou encore le chercheur spécialiste des relations internationales à l'Iris, Pascal Boniface.