La mort d’un prisonnier palestinien dans un hôpital israélien a provoqué une nouvelle escalade des violences entre le Hamas et l’armée israélienne, mettant un terme au cessez-le-feu en vigueur depuis le 21 novembre.