A Mossoul, l'aviation de la coalition fait des centaines de morts civils

Par Jérémy André

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mossoul (Irak), de notre envoyé spécial.-  « Le sol tremblait à chaque frappe aérienne. Ils bombardaient tous les jours, surtout la nuit. » Oum Mustafa, 43 ans, raconte encore terrifiée les journées vécues sous les bombes et missiles dans un quartier de Mossoul. Assise sous l’une des grandes tentes du camp d’Hammam Al-Alil, qui accueille les personnes déplacées, elle s’est tout juste échappée avec ses enfants du quartier de Mossoul Al-Djadida (le Nouveau Mossoul), à l’ouest de la métropole du nord de l'Irak.