Traité de libre-échange: les négociations menacent la régulation financière

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

vision très réaliste, je trouve.

 

merci.

..........MERCI  !  

AUX LARMES CITOYENS  ! 

Clin d'œil

Le revenu de base - le Film © Actuchomage.org

""""Avec ce traité l'Etat va disparaître pour ne devenir qu'un cabinet comptable.""""

C'est très moderne comme vision, c'est anar ! De quoi se plaint-on ?

Vous dites, que l'Etat est un héritage de l'époque féodale ! Donc, vous vous êtes content, me semble-t-il ! Ou alors c'est du second degré !

Bref, il nous faudra quand même un "arbitre" !

Comment l'empecher ?

Comment informer et donner des moyens d'agir à un maximum de citoyens ?

Je ne sais pas, hélas. Personnellement, je n'ai aucun moyen autre qu'en parler, commenter, pour essayer de faire en sorte que cela fasse suffisamment de bruit pour que les grands médias soient obligés de relayer, les politiques obligés de sortir du bois.

A part ça, espérer que toutes les associations de citoyens vigilants se mobilisent et exigent :

- l'arrêt des négociations secrètes! - comment est-ce possible dans des pays qui se disent démocratiques?!

- la publication immédiate de ce qui est en cours de négociation à l'abri de nos regards,

- l'interdiction de négociations secrètes.

N'en déplaise aux anti-Américains, ce projet est "Européen", de l'Europe qui a demandé aux votants de cotiser le 25 mai en remettant une pièce dans ce grand jackpot capitaliste. Oui, celle-là, soutenue par ceux qui dans le même temps ne cessent de gémir, incapables de percevoir le lien entre leurs choix politiques et les désastres qu'il ont engendré.

Le GMT sert avant tout les intérêts du patronat allemand (mais tout le monde pourra évidemment se servir au passage).

Un traité de libre-échange ce n'est pas seulement de l'économie, c'est de la politique et de la stratégie. Par exemple, on peut se demander quel est le sens du traité de libre-échange qui vient d'être signé entre l'UE et l'Ukraine (impliquant le soutien de l'UE au régime d'extrême droite) quand on observe le tableau ci-dessous. A savoir que les exportations ukrainiennes partent essentiellement vers la Russie et les pays de la CEI. Le commerce avec l'Europe n'étant pas plus important qu'avec l'Asie hors CEI :

Bri2W0DCMAEw0Vf.jpg

Que ce projet soit européen ou américain, à la limite c'est secondaire: ce qui est inadmissible c'est qu'il est anti-démocratique et qu'une fois signé, il empêchera tout retour à un espoir de démocratie, puisque le réglement des litiges sera définitivement confisqué par des organismes privés!

Les citoyens n'auront plus aucun droit de regard. Nous ne pourrons plus espérer arrêter aucune des initiatives des maîtres du monde, ni même limiter leur propension à polluer, à asservir, à voler...

 "  .......La société civile, quant à elle, redoute que ce forum ne fasse que renforcer un peu plus le lobbying des grandes banques sur les textes de régulation.  ....."

Il est évident que les  EU  compatibles  vont se coucher  devant les US  !  pour la simple et bonne raison  qu ils sont  Shootés  a  dose mayen    vore  forte  ... au droit  de tuer  Financier  ......méprisant le role  éthique de la finance savoir  permettre et soutenir  l économie permettre son développpement ......!  QUE NENI    c'est ringard et dépasser ...la spéculation Algorithmique  est  la loi  et la seule   !  

L abjection faite  REGLE !  ..........un schéma  typiquement US collecté  par  Walla street , relayé   et blanchi par la CITY   Anglaise  ......Même  la Reine  se la ferme  La  queen qui  couine  .....defile  comme une  imbécile avec son  raté et improbable mari   lors de procession  en  costumes  historique   de la CITY!    (  je n invente rien )    Le  blé  ..la cagnotte ...  de l encouronnée  ....!  se  blanchi  se fructifie   Là !!!!!  

Si   nous  souhaitons  soutenir   developer notre économie  et notre  commmerce  voir industrie !!!    c est de la folie  ......si nous souhaitons devenir un  guichet  de colllecte de fonds   à  but algorithmiques   alors cest la bonne  solution ..... la FRANCE  devenant à terme  un condominium FR pour les   US   ! 

Le gouvernement    aura  t il  le cran et l estomac de se coleter avec les  US  seul ....Merkel est muselée  ...les Anglais  sont  des Laquais  !! 

A SUIVRE  ! 

« Il est évident que les  EU  compatibles  vont se coucher  devant les US  ! » Vous êtes sûr d'avoir lu l'article ? C'est l'Union européenne qui veut aller le plus loin dans la dérégulation financière, et veut empêcher les USA de conserver leur re-régulation moins “timide” (le Dodd Act)...

Jusqu'à ces derniers temps, je pensais comme beaucoup que le traité transatlantique ferait passer l'UE sous les fourches caudines des USA. Il semblerait que l'UE revendique ce traité pour faire passer ses propres saloperies comme venant des USA. Bel enfumage en direction des peuples ! 

En fait le TAFTA, ce n'est pas UE vs USA, ça c'est pour la galerie (et à lire le dernier billet de Mélenchon, je crains qu'il soit dans la galerie...) ; non le TAFTA (le TISA, etc.), c'est les lobbies de part et d'autre de l'Atlantique contre les peuples.

Le premier post résume très bien tout ça... 

Lobbies pour lobbies, on attend quoi, nous aussi, pour nous constituer en lobby citoyen-salarié et consommateur ? Puisque c'est dans l'air du temps !

Le problème c'est qu'un lobby de citoyens-salariés-consommateurs aura du mal à agir efficacement dans les instances décisionnaires. Je soupçonne que les lobbyistes ont des moyens financiers assez importants pour convaincre les plus réticents d'agir dans leurs intérêts.

  • Nouveau
  • 04/07/2014 08:24
  • Par

Pourquoi l'article ne conclut il pas?  Le traité est l'engagement des deux partenaires à converger en matière de contrôle de la finance. Et les Etats-Unis ne le trouvent pas assez contraignant parce que l'Europe est trop laxiste, soumise aux lobbies et que les EU ne veulent pas converger vers çà! Et là, nous le peuple de la révolution, on est coincés, obligés de reconnaître que les Etats Unis sont en avance sur nous le peuple des lumières, qui sommes le dernier bastion du capitalisme libéré de toute entrave!! Article difficile à lire, parce qu'on s'attend à l'inverse, prétentieux de yankees. Il faut lire les extraits en anglais pour comprendre que le traité n'impose que la convergence. Alors, un exemple, la BNP faisait affaire avec les pays sous-embargo pour terrorisme. La justice américaine l'interdit, et pénalise. Mais de quel droit clament les médias européens ...et la liberté de faire des affaires. Et bien le traité va interdire aux américains d'interdire à l'Europe de financer le terrorisme. Bah, le Quatar le finance bien, pourquoi pas nous. Bel article. 

   

  • Nouveau
  • 04/07/2014 14:50
  • Par

 

On peut compter sur

                              "l'adveraire du monde de la finance"

                                                                                           pour faire voter les yeux fermés!

 

  • Nouveau
  • 04/07/2014 17:01
  • Par

La Commission Européenne veut connaître votre avis sur le TAFTA

Attention ! La date limite pour répondre est le 6 juillet 2014.

La Commission européenne nous consulte sur le TAFTA...

Le collectif a décidé d’y répondre en tant qu'association et vous propose aussi d’y participer individuellement afin de ne pas laisser le champ libre aux multinationales. La commission doit obligatoirement publier les réponses ! La réponse au questionnaire est donc un moyen supplémentaire d’action.

Concrètement pour répondre au questionnaire, il faut aller sur le site de la Commission européenne en utilisant ce lien. (Vous pouvez changer la langue au français en déroulant le menu tout en haut à droite de la page).

 

Vous pouvez consulter nos réponses ici. Vous pouvez les reproduire à l'identique si vous le souhaitez.

  • Nouveau
  • 04/07/2014 18:17
  • Par

Si l’UE nous pose autant de questions compliquées au point de devoir prendre des réponses copiées d’une organisation (bonne nuit l’autonomie citoyenne), c’est que la vraie consultation ne porte pas sur le rejet pur et simple du TAFTA. Les questions sont orientées en fait sur les demandes très techniques des multinationales pour accroître leur pouvoir. Les demandes de la société civile étant absentes de cette consultation, c’est une perte de temps que d’y répondre.

...c'est ce qui est expliqué dans un article du Diplo ce mois ci ...

http://www.monde-diplomatique.fr/2014/07/journal#!/p_20

http://www.monde-diplomatique.fr/2014/07/NOLETI/50583

 

L'astroturfing en clair ...

Oui, classique. La consultation porte sur les modalités d'un truc que vous voulez juste refuser, mais ça c'est pas prévu dans les réponses. Les seules questions concernent la façon dont vous voulez être mangé.

  • Nouveau
  • 04/07/2014 22:33
  • Par

Notre bon Président va, bien sûr, appuyer un renforcement du contrôle des transactions financières :

Mon ennemi ...

  • Nouveau
  • 05/07/2014 08:39
  • Par

La finance est devenue une matière première comme le sucre ou les arachides, ce qui est dommageable pour le citoyen qui n'en possède pas. Je me demande ce que font les députés européens. Ils sont à la disposition des banquiers et investisseurs comme les députés suisses qui corrompus pas les banquiers ont laissé filer le secret bancaire fasse aux américains.

Les français ont voté contre une Europe financière tenue par les magouilleurs et les USA. Nous avons hérité du traité de Lisbonne, pour soi-disant faire fonctionner l'Europe...

Que font nos députés et nos sénateurs? (Je ne parle pas du gouvernement, il est parti en apnée).

""""Que font nos députés et nos sénateurs?"""""

Déjà, il serait temps que ça change de ce côté-là !

En clair, j'aimerais bien que les députés dans leurs circonscriptions donnent un RV mensuel, ou trimestriel, selon leurs calendriers en principe chargés, aux citoyens, pour parler de leurs préoccupations en hiérarchisant les questions prioritaires à discuter sur le vif (un peu comme on fait ici, sur MEDIAPART). Ainsi, les députés s'appuyant sur un tel socle, hypersolide pour le coup, pourront faire remonter à l'Assemblée les doléances citoyennes, pour réveiller un peu les consciences endormies. On manque de tonus dans les débats, parce qu'ils ne sont plus alimentés à la source mais au travers de rapports froids, coupés de la réalité et sans saveur en plus.

  • Nouveau
  • 05/07/2014 12:04
  • Par

""""""Les enjeux sont immenses, chiffrés en milliards de dollars, tant les liens bancaires entre les deux régions sont étroits.""""""

Ne pourrait-on chiffrer en EUROS, svp ! Parce qu'en DOLLARS on sait comment ça finit ! Incertain Voir le cas BNP PARIBAS !

Tiens, en parlant de cette amende, la banque n'aurait-elle pas pu décider de verser tout ce fric dans un fond spécial, ou à une asso, genre UNICEF, pour venir en aide aux enfants pauvres de la planète ????

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale