L'Italie s'attaque aux emplois précaires et aux délocalisations

Par
Le nouveau gouvernement italien veut mettre un frein aux contrats de travail temporaires et sanctionner les entreprises qui se délocalisent, grâce à une loi destinée à améliorer la sécurité de l'emploi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le nouveau gouvernement italien veut mettre un frein aux contrats de travail temporaires et sanctionner les entreprises qui se délocalisent, grâce à une loi destinée à améliorer la sécurité de l'emploi.