Mercato des dirigeants de l'UE: les capitales piétinent le parlement européen

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une ministre allemande sur le déclin, une ex-ministre française sous Nicolas Sarkozy reconnue coupable pour « négligence » dans l’affaire Tapie, ou encore un ancien premier ministre belge qui a pactisé avec l’extrême droite avant de se faire éjecter du pouvoir en décembre dernier…