Salvini parle d'un verdict politique après la relaxe de la capitaine du Sea-Watch

Par
Matteo Salvini a condamné mercredi la décision de la juge qui a ordonné la veille la remise en liberté de l'Allemande Carolina Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, qui était poursuivie pour avoir accosté de force ce week-end à Lampedusa avec 41 migrants secourus au large de la Libye.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Matteo Salvini a condamné mercredi la décision de la juge qui a ordonné la veille la remise en liberté de l'Allemande Carolina Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, qui était poursuivie pour avoir accosté de force ce week-end à Lampedusa avec 41 migrants secourus au large de la Libye.