Un second tour entre IBK et Cissé dans la présidentielle au Mali

Par
Le second tour de l'élection présidentielle au Mali opposera le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta et l'opposant Soumaïla Cissé, a annoncé le ministère malien de l'Administration territoriale dans un communiqué diffusé jeudi soir.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BAMAKO (Reuters) - Le second tour de l'élection présidentielle au Mali opposera le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta et l'opposant Soumaïla Cissé, a annoncé le ministère malien de l'Administration territoriale dans un communiqué diffusé jeudi soir.

Keïta a obtenu 41% des suffrages tandis que Cissé est crédité de 17,8% des voix.

Le second tour aura lieu le dimanche 12 août.

Des actes de violence ont perturbé le premier tour de cette élection dimanche dans 20% environ des bureaux de vote du pays, avait annoncé lundi le gouvernement. Dans 3% des bureaux, aucun vote n'a pu être enregistré, a précisé le ministère de l'Administration territoriale.

Les huit millions d'électeurs inscrits étaient invités à se rendre dimanche dans l'un des 23.000 bureaux de vote ouverts à travers le pays sur fond de recrudescence des violences ethniques et islamistes.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale