En Hongrie, le référendum sur les migrants tourné en dérision

Par

En Hongrie, un mouvement satirique tourne en dérision la campagne d’affichage gouvernementale en vue du référendum sur les quotas de réfugiés, qui se tient le 2 octobre prochain. Il a concocté quelques affiches savoureuses alors que la xénophobie du parti au pouvoir, le Fidesz, bat son plein.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une nouvelle dénichée par le site francophone d'information sur l'Europe centrale créé il y a quelques mois, Hulala : le mouvement satirique hongrois intitulé « Parti du chien à deux queues » (MKKP) a décidé de tourner en dérision la campagne d’affichage gouvernementale pour le référendum sur les quotas européens de réfugiés. Cette consultation, qui se tient le 2 octobre prochain, est organisée par le gouvernement hongrois en dépit de la validation, l'année dernière à Bruxelles, du plan de relocalisation européen des réfugiés. Budapest s'y oppose fermement depuis le début.