Grèce : l'attribution des chaînes privées maintient les oligarques en place

Par

Syriza en avait fait une promesse de campagne : réorganiser le paysage médiatique grec, dans la transparence et avec l'objectif de faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'État. Le processus a finalement abouti cette semaine, avec l'attribution de quatre fréquences de télévision. Total des recettes pour l'État : 246 millions d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'attribution de quatre chaînes de télévision privées aura été le feuilleton grec de l'été, rapporte l'hebdomadaire Télérama. Il s'est achevé dans la nuit de ce jeudi 1er septembre avec l'annonce des résultats par le secrétaire général à l'information du gouvernement grec. C'est à la fois une victoire pour le gouvernement Tsipras – qui avait fait de cette réforme l'une de ses promesses de campagnes – mais c'est aussi l'aveu que ce sont toujours les mêmes intérêts qui gouvernent les destinées de la télévision grecque.