Protéiformes, les droites dures prospèrent dans toute l’Europe

Par et

Les Suédois sont appelés aux urnes dimanche. À Stockholm comme ailleurs sur le continent européen, le Parlement pourrait voir progresser le nombre de sièges de l’extrême droite. Radiographie d’une Europe qui penche de plus en plus du côté des forces brunes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec près de 20 % d’intentions de vote, les Démocrates suédois, parti xénophobe né en 1988, sont annoncés comme les grands vainqueurs des législatives de ce dimanche 9 septembre en Suède. Le royaume scandinave va-t-il prendre le chemin observé aux scrutins de ces deux dernières années en Italie, en Allemagne, en France, en Autriche et aux Pays-Bas ? Dans chacun de ces pays, l’extrême droite a fortement progressé en voix et en visibilité, jusqu’à gagner, à Rome et à Vienne, l’accès au pouvoir.