Nouveau plan d'austérité pour le Portugal

Par

Le gouvernement portugais prévoit une hausse massive des impôts en 2013. L’effort fiscal est chiffré à 3% du PIB. Au risque d’accentuer encore la récession.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux semaines après avoir dû renoncer, sous la pression de la rue, à une série de réformes sociales, le gouvernement portugais a présenté un nouveau programme d’austérité pour le pays, qui prévoit une hausse généralisée des impôts. Le gouvernement a ainsi prévu d'augmenter les impôts sur le revenu en appliquant une taxe extraordinaire de 4 % et de réduire de 8 à 5 les tranches d'imposition, a expliqué le ministre des finances, Vitor Gaspar. Le taux moyen d'imposition passera de 9,8 % en 2012 à 13,2 % en 2013. De nouvelles taxes sur le capital et sur les propriétés de luxe entreront en vigueur. Une taxation financière est aussi envisagée. D’autres mesures d’économies sont en cours de discussion avant la présentation du budget prévue le 15 octobre.