27 morts en Irak depuis le début de la contestation

Par
Les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu jeudi sur quelque 4.000 manifestants bravant le couvre-feu instauré à Bagdad et échangé des tirs avec des hommes armés dans plusieurs villes du Sud chiite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu jeudi sur quelque 4.000 manifestants bravant le couvre-feu instauré à Bagdad et échangé des tirs avec des hommes armés dans plusieurs villes du Sud chiite.