Etats-Unis: c’est le swing final

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Chicago (États-Unis).– Dans la dernière ligne droite de la campagne pour la Maison Blanche, on a l’impression que les candidats font du surplace. Ou plutôt qu’ils ne cessent de parcourir les mêmes points cardinaux, sans s’aventurer dans le reste du pays. Hillary Clinton semble avoir pris ses quartiers en Floride, dans le Colorado ou en Caroline du Nord. Donald Trump, lui, parcourt incessamment les terres de la Pennsylvanie, de l’Ohio et du Wisconsin.