Kadhafi-Sarkozy : « Mon père sait où sont les preuves », affirme la fille Senoussi

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La fille de l’ancien chef des services secrets intérieurs libyens, Abdallah Senoussi, a été reçue par la cellule diplomatique de l’Élysée, lundi 2 décembre, en compagnie des avocats de son père pour plaider la cause de ce dernier, aujourd’hui menacé d’être exécuté en Libye. Réclamé par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, où il est accusé de crime contre l’humanité, Abdallah Senoussi est actuellement jugé à Tripoli dans des conditions d’opacité et d’iniquité dénoncées par plusieurs organisations non gouvernementales.