Italie: le référendum à quitte ou double de Matteo Renzi

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était l’un des grands chantiers annoncés par Matteo Renzi lorsqu’il est arrivé à la tête du gouvernement italien, en février 2014 : le Sénat allait être dissous pour mettre fin au « bicaméralisme parfait » caractéristique du système politique italien et à l’origine de nombreux blocages. L’Italie a connu, rappellent les défenseurs de la réforme, 63 gouvernements en 70 ans…