Micro-crédit, campagne de vaccination, etc : l’économie du développement entre au Collège de France

Par
Evénement dans le monde universitaire : les problématiques du «développement» font leur entrée au Collège de France. Micro-crédits, campagnes de déparasitage et de vaccination, soutien scolaire et construction d'écoles : l'efficacité de ces dispositifs de terrain sera débattue au sein d'une chaire intitulée «Savoirs contre pauvreté». En charge de la première année d'enseignement, Esther Duflo, 36 ans, professeur au Masachusetts Institute of Technology (MIT), donnera sa leçon inaugurale le 8 janvier. Dans un entretien à Mediapart, elle décrit les contours de cette «science» encore très jeune. Et revient sur les méthodes révolutionnaires du laboratoire qu'elle dirige, J-Pal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les expériences de micro-crédit sont-elles efficaces ? Dans quelles conditions les campagnes de vaccination dans les pays du Sud sont-elles les plus utiles ? Faut-il construire des unités de soin dans les villages, ou préférer des hôpitaux à l'échelle des régions ? Autant de questions très pratiques et bien connues des ONG, qui seront débattues, à partir de jeudi 8 janvier, dans l'enceinte du prestigieux Collège de France. L'institution vient de créer, en partenariat avec l'Agence française de développement (AFD), une chaire intitulée «Savoirs contre pauvreté», consacrée à l'étude des problématiques de développement.