«La Pologne est devenue un problème pour l'Union européenne»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un nouveau front qui s’ouvre contre la dérive autoritaire du gouvernement polonais. Depuis mi-décembre, les députés de l’opposition de la Plateforme civique (droite libérale), alliés à la petite formation Nowoczesna (« Moderne », centre-droit), se relaient jour et nuit pour ne pas quitter la salle plénière du Parlement. En cause : le vote du budget 2017, qui s’est fait en catimini entre élus du parti au pouvoir, Droit et Justice (PiS, droite conservatrice), en l’absence de l’opposition et des médias.