«Au cœur du Russiagate» (2): Moscou frappe à toutes les portes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), correspondance.- On aurait presque oublié que l’affaire de l’ingérence russe dans la présidentielle de 2016 aux États-Unis a commencé à l’automne 2015, par un coup de fil d’un agent du FBI au siège du parti démocrate, le Democratic National Committee (DNC).