Paris-Dakar: le rallye s’ensable dans la propagande

Par

Derrière le tintamarre médiatique planétaire du rallye des sables se cache une opération de communication du royaume saoudien destinée à faire oublier la vraie nature – despotique, intégriste et brutale – du régime, et l’ampleur de ses crimes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les 557 concurrents qui ont pris ce dimanche, à Djeddah, le départ du 42e rallye Paris-Dakar pensent probablement qu’ils vont participer à une compétition sportive. Ils croient que pendant 12 jours vont être mis à l’épreuve leur aptitude à naviguer dans le désert, leur maîtrise de la conduite dans le sable et leur résistance à la fatigue. Ils se trompent.