Danse, porte-à-porte et dollars: la folle campagne des sénatoriales en Géorgie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Géorgie (États-Unis).– « On en a marre des publicités de campagne à la télévision, des appels téléphoniques, du courrier de candidats, souffle Reggie. Vivement le 5 janvier ! » Cet habitant dAtlanta nest pas le seul en Géorgie à attendre cette date avec impatience. Cest le jour des fameux « Georgia runoffs », le second tour des élections sénatoriales dans cet État du sud-est des États-Unis.