Mediapart et l'Ukraine: quelques mises au point

Par

Une fois de plus, Mediapart est accusé par quelques commentateurs suractifs de se faire le «valet de l'Otan», le «laquais de l'Empire états-unien», le porte-parole des néocons, obnubilés que nous serions par notre détestation de Poutine. Voici donc quelques précisions, à l'heure où la guerre dans l'est de l'Ukraine menace de dégénérer en un conflit à grande échelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un nombre record de commentaires : plus de 1 200 ce 4 février ! La publication de l'enquête de nos collègues et partenaires allemands du site CORRECT!V sur les circonstances dans lesquelles a été abattu, en juillet 2014, l'avion de la Malaysian Airlines a provoqué un torrent de remarques, approbations, questionnements, critiques, accusations, injures même. « Les 298 morts du vol MH17 : l'armée russe est impliquée » : cette enquête est en quelques heures apparue dans notre classement (il figure en pied de page d'accueil) « Les plus lus-les plus recommandés-les plus commentés ». Et cet article fait d'ores et déjà partie des cinq « papiers » les plus commentés de l'histoire de Mediapart.