Pour Trump, l'échec de Hanoï peut-être dû à l'audition de Cohen

Par
La décision des démocrates d'interroger son ex-avocat Michael Cohen le jour même où se tenait le sommet américano-nord-coréen de Hanoï est peut-être à l'origine de l'échec de cette rencontre, qui s'est terminée sans aucun accord ni déclaration commune, a déclaré lundi Donald Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - La décision des démocrates d'interroger son ex-avocat Michael Cohen le jour même où se tenait le sommet américano-nord-coréen de Hanoï est peut-être à l'origine de l'échec de cette rencontre, qui s'est terminée sans aucun accord ni déclaration commune, a déclaré lundi Donald Trump.