Un groupe d’ONG, parmi lesquelles Amnesty International, la FIDH, Human Rights Watch, Reporters sans frontières, Privacy International, Digitale Gesellschaft ou encore l’Open Technologie Institute, a lancé vendredi 4 avril une Coalition contre l’exportation des technologies de surveillance (CAUSE).