En Algérie, «l’armée va chercher à perpétuer le système»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, ne mourra pas au pouvoir. Après vingt ans de règne et plus d’un mois de contestation populaire l’appelant à « dégager » lui et son système, il a quitté le pouvoir de manière piteuse. Éjecté par le peuple algérien et l’armée.