Après la fin d’ETA, apprende à se (re)parler

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans plusieurs communes, des mairies tâchent depuis plusieurs années de reconstruire le vivre ensemble. À Beasain, petite ville industrielle de 14 000 habitants en plein milieu du Pays basque espagnol, la vie est marquée par l’ETA. La mairie a invité les citoyens à organiser un groupe de discussion entre habitants de sensibilités très différentes.