ETA: Le groupe de contact exhorte Madrid au compromis sur les prisonniers

Par
Le Groupe international de contact (GIC), qui joue les médiateurs dans le dossier basque, a exhorté vendredi le gouvernement espagnol à faire preuve d'ouverture, notamment sur le sort des prisonniers basques, afin de permettre la réconciliation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CAMBO-LES-BAINS, Pyrénées-Atlantiques (Reuters) - Le Groupe international de contact (GIC), qui joue les médiateurs dans le dossier basque, a exhorté vendredi le gouvernement espagnol à faire preuve d'ouverture, notamment sur le sort des prisonniers basques, afin de permettre la réconciliation.