Irak: L'ayatollah Sistani toujours hostile à un retour de Maliki

Par
L'ancien Premier ministre irakien Nouri al Maliki, qui cherche à revenir aux affaires à l'occasion des législatives du 12 mai, n'a toujours pas les faveurs du grand ayatollah Ali Sistani.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - L'ancien Premier ministre irakien Nouri al Maliki, qui cherche à revenir aux affaires à l'occasion des législatives du 12 mai, n'a toujours pas les faveurs du grand ayatollah Ali Sistani.