Les conservateurs gardent le contrôle d'un district clef de Londres

Par
Le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May a conservé le contrôle du symbolique arrondissement londonien de Wandsworth dans le cadre d'élections locales organisées jeudi, montrent des résultats publiés vendredi qui s'annoncent ainsi moins mauvais que prévu pour l'équipe au pouvoir.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

LONDRES (Reuters) - Le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May a conservé le contrôle du symbolique arrondissement londonien de Wandsworth dans le cadre d'élections locales organisées jeudi, montrent des résultats publiés vendredi qui s'annoncent ainsi moins mauvais que prévu pour l'équipe au pouvoir.

Les conservateurs ont également enregistré des gains dans certaines régions pro-Brexit du pays mais ils subi des pertes à Manchester et le Parti travailliste a malgré tout gagné du terrain dans la capitale du pays.

Ces élections, qui portent sur quelque 4.400 sièges d'arrondissement déterminant la couleur politique de plus de 150 autorités gouvernementales locales, sont vues comme un test de popularité de Theresa May, qui doit faire face à une possible fronde au parlement su sa stratégie de sortie de l'Union européenne.

Les premiers résultats suggèrent que Theresa May ne va pas subir la déroute que certains avaient prédit alors qu'elle tente de maintenir son autorité sur un Parti conservateur qui se déchire sur son projet de futur arrangement douanier avec l'Union européenne.

Le résultat du scrutin relatif autorités gouvernementales locales, chargées de la gestion au quotidien des services publics, n'ont aucune incidence sur la répartition des sièges au parlement, où Theresa May ne dispose plus que d'une courte majorité depuis les élections législatives de juin 2017.

Les conservateurs ont repris le contrôle de conseils dans les zones pro-Brexit du pays que sont Petersborough et Basildon, profitant du net recul du parti anti-européen UK Independance Party (UKIP), qui peine à trouver une nouvelle stratégie maintenant que son objectif premier, la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, a été atteint lors du référendum de juin 2016.

Mais d'autres résultats partiels montrent que le Parti conservateur devrait perdre le contrôle d'un conseil phare dans le district Trafford de la ville de Manchester, où le Labour semble parti pour enregistrer des gains importants.

Les yeux sont surtout rivés sur le reste des 32 arrondissements de Londres, où les premiers décomptes suggèrent que le basculement anticipé vers le Parti travailliste semble se matérialiser, même si le mouvement n'est pas aussi franc que certains l'avaient prévu.

Les résultats complets de ces élections locales - premier scrutin de grande ampleur depuis les élections législatives de juin 2017 - attendus vers 19h00 GMT.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale