Venezuela: principal ennemi du chavisme, Leopoldo López revient au premier plan

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les micros se pressent, les smartphones se tendent, les journalistes se disputent les questions… Depuis sa libération le 30 avril par des militaires « pro-Guaidó » de son assignation à résidence, le plus célèbre des prisonniers politiques vénézuéliens est de nouveau sous le feu des projecteurs. Leopoldo López poursuit désormais à visage découvert sa lutte contre le gouvernement socialiste de Nicolás Maduro. « Il va venir plus de mouvements du secteur militaire, pronostique-t-il lors d'une conférence de presse jeudi 2 mai. Cette dictature va s’achever. »