Afrique du Sud, le long chemin du noir et blanc à la couleur

Par

Le Mondial saura-t-il accélérer la fusion de la société sud-africaine, symbolisée en 1995 par la Coupe du monde de rugby? Le football reste le sport des Noirs et certains Blancs vivent l'épreuve avec appréhension...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La poignée de main entre Nelson Mandela et François Pienaar est encore dans toutes les mémoires. Le premier président noir d'Afrique du Sud face au capitaine blanc de l'équipe nationale de rugby, les Springboks: l'image d'une réconciliation par le sport. Juste quelques secondes avant, François Pienaar affirmait qu'en ce jour victorieux 24 juin 1995, il s'était senti poussé par «43 millions de Sud-Africains», reconnaissant ainsi implicitement le statut des Noirs et des métis de son pays.