L'Italie ne sera plus le camp de réfugiés de l'UE, dit Salvini

Par
L'Italie ne sera plus jamais "le camp de réfugiés de l'Europe", a déclaré le nouveau ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini en promettant des mesures sévères pour réduire les arrivées de migrants et réfugiés en Italie et expulser ceux qui se trouvent déjà dans la Péninsule.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - L'Italie ne sera plus jamais "le camp de réfugiés de l'Europe", a déclaré le nouveau ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini en promettant des mesures sévères pour réduire les arrivées de migrants et réfugiés en Italie et expulser ceux qui se trouvent déjà dans la Péninsule.