Syrie: Politique de la "terre brûlée" dans la province d'Idlib ?

Par
Des terres agricoles essentielles au ravitaillement de la population ont été incendiées lors des affrontements entre forces syriennes et rebelles dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, dernier bastion de l'opposition armée au président Bachar al Assad, ont rapporté mardi les Nations unies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Des terres agricoles essentielles au ravitaillement de la population ont été incendiées lors des affrontements entre forces syriennes et rebelles dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, dernier bastion de l'opposition armée au président Bachar al Assad, ont rapporté mardi les Nations unies.